No vacancy at the Holliday Inn

IMG_3721

Impossible de louer une chambre au Holliday Inn de Beyrouth. Et pour cause : il n’aura ouvert ses portes qu’un mois. Construit en mars 1975, il fut pendant la guerre civile un des lieux stratégiques des combats qui déchirèrent la ville. Repère de choix pour les snipers, il symbolisa la démarcation entre le Centre-ville, coeur des affrontements, et Beyrouth Ouest. A la fin de la guerre, plus de 800 corps furent retrouvés dans le bâtiment.

Pour l’instant, ce symbole vide et noirci de la guerre n’est pas l’objet de plans de rénovation ou de démolition. A la hauteur de la taille du feu-hôtel, ils risqueraient de gêner la clientèle du luxueux hôtel Phoenicia, à quelques mètres de là…

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Jour par jour

2 réponses à “No vacancy at the Holliday Inn

  1. Denise Hennequin

    Je suis contente que tu rendes tes articles accessibles au fur et à mesure. Le seul problème
    qui me reste c’est que je sais pas comment accéder
    à un blog. Je vais me renseigner.
    Je suis contente que tu restes au journal où tu fais
    ton nid. Moi je commande tout de suite le livre,
    heureuse d’être tombée sur cet auteur qui fait le
    lien pour Noël ! Je suis contente de te savoir
    contente dans ta vie beyroutaine. Tendrement
    avec toi ma chérie.

  2. Iklo

    Eh bah ! Tu te blogues et tu me préviens même pas…
    Magnifique. J’espère qu’on aura l’occasion de travailler ensemble plus tard !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s