Save the Egg

Au coeur du centre-ville de Beyrouth se dresse un bâtiment des plus noircis et des plus imposants : un ancien cinéma, de forme ovale, à moitié détruit. Il fait un peu tâche, au milieu des immeubles lisses et clairs, fruits du travail controversé de Solidere, société de reconstruction du centre-ville de Beyrouth. Conçu en 1965, il est appelé le Blob, le champignon, le Dôme, l’Oeuf… A l’intérieur, des cendres, des impacts de balles, et à l’étage, un grand écran blanc.

Son vrai nom est le «Dôme City Center ». Des expositions et performances y ont lieu. Menacé d’être détruit par des promoteurs en quête de profit, des pétitions et groupes se mobilisent pour sauver ce vestige de la guerre qui fait partie du paysage beyrouthin.

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Jour par jour

4 réponses à “Save the Egg

  1. Denise Hennequin

    « Le sang des martyres et la douleur des mères

    perdraient-ils leur valeur

    dans la poussière de la mort ? « 

  2. Pingback: Global Voices in Italiano » Libano: non rompete l’Uovo!

  3. Pingback: Global Voices Online » Lebanon: Don’t Break the Egg!

  4. Pingback: Global Voices po polsku » Liban: nie niszczcie Jaja!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s